Mon nom est Richard Larocque. Je suis motocycliste depuis 20 ans, je fais partie de la fédération motocycliste du Québec et je suis membre du club Harley Davidson 1340 de Repentigny. Je suis spécialiste en restauration de cuir et de vinyl dans le domaine de l'ameublement et de l'automobile.

En 2004, je fais l'acquisition d'une moto neuve et après quelques randonnées, je constate que le siège original est vraiment inconfortable. Je communique alors avec une entreprise située à l'extérieur de la région Montréalaise et qui se spécialise dans la modification de siège de moto. L'entreprise modifie donc un peu la forme de mon siège. Je fais par la suite quelques randonnées pour me rendre compte que je ne suis pas encore satisfait du confort obtenu. Je pensais qu'en faisant modifier la forme de mon siège je serais beaucoup plus confortable. Mais non !

Je me fixe alors comme but de modifier moi-même mon siège de moto, et je me dis que si j'arrive à trouver un produit qui le rend très confortable, je commercialiserai ce produit. Mes recherches m'amène malheureusement à constater qu'il n'y a rien de disponible au Québec, ni même dans le reste du Canada. Il me faut donc regarder du côté des États-Unis. Je communique alors avec quelques entreprises spécialisées dans le gel en leur demandant de me faire parvenir leur échantillons de différents gels variant en densité et en épaisseur.

Je soumet les gels reçus à des tests importants car le bon gel ne doit pas couler s'il est percé et il ne doit pas être affecté par la chaleur du moteur. Après de nombreux essais sur tous les gels, un seul se démarque du lot, mais ce gel manque quand même d'un peu de densité. Je communique avec l'entreprise aux États-Unis qui produit ce gel et leur explique mon problème. Réponse m'est faite qu'il est possible de mettre au point un gel selon mes spécifications à condition de leur passer un certain nombre de commande par année. Je leur donne mon accord et quelque temps plus tard je reçois le gel.

Je m'empresse de l'insérer à l'intérieur de mon siège de moto et me voilà parti en randonné. Je constate immédiatement un bon changement mais il y a encore place pour de l'amélioration. Je me met donc à la recherche de foam à mémoire pour mettre par-dessus le gel. Le marché du foam à mémoire est un marché très vaste. Il est possible d'en trouver plusieurs sortes et de différentes qualités. La plupart de ces foams sont utilisés dans la fabrication de matelas et ils ont généralement 2 pouces et plus d'épaisseur. Cependant, je n'avais besoin que d'un foam de 1/2 pouce d'épaisseur. Je communique alors avec 6 entreprises aux États-Unis afin qu'elles me fassent parvenir des échantillons de leur foam à mémoire.   

Dès la réception des marchandises, je soumets les différents foams à des tests car beaucoup de ces foams perdent leur densité sous l'effet de la chaleur des rayons de soleil et de la chaleur du moteur. Je parviens ainsi à sélectionner 1 foam, le RL5, qui se démarque des autres et qui passe tous les tests.

C'est ainsi qu'après plusieurs mois de recherche et d'essais sur la route je suis arrivé à trouver les bons produits pour rendre un siège de moto confortable. Le Duraflex-Gel-Pad a vu le jour en 2006. Nous voilà maintenant en 2016 et à ce jour toutes les personnes ayant fait modifier l'intérieur de leur siège par notre entreprise ont pu constater un grand changement au niveau du confort.

Richard Larocque Propriétaire